Les autorités en charge des élections dans 50 pays se penchent sur les défis de la « démocratie digitale » via les médias et les outils électroniques du vote.